Tout sur… Ce qu’il FAUT faire pour transformer Affelnet

Avant toute chose :

Ceci étant dit, avant que cela n’arrive, nous proposons de corriger et d’améliorer ce système. Dans tous les cas il faut revoir Affelnet :

  • en corrigeant l’algorithme de ses erreurs – qui accroissent ses injustices ;
  • en rendant le système transparent ;
  • en le réformant, l’améliorant socialement.
  • en affectant selon l’être qu’est l’élève.

Au sommaire de cette quatrième partie :

Avant tout, il faut ne pas oublier qu’Affelnet ne gère pas les colis d’un GAFAM, mais des élèves humains

Modifier le système, pour redonner sa place à l’humain

C’est certainement un truisme, mais il ne semble pas évident pour tous… C’est pourtant fondamental : on n’affecte pas des colis, mais des élèves, des humains, qui vont souffrir d’une mauvaise affectation ou d’une non affectation pour de nombreuses raisons simples à imaginer. Nous avons dans quelques pages précédentes montré que l’affectation se construit dans un cadre, qu’il est nécessaire de définir (voir Dis maman, c’est quoi une « bonne affectation » ? et Qu’est-ce qui rend un lycée attractif ?), par ce que les parents ont le besoin de participer à l’affectation de leur enfant, de déterminer avec eux … Continuer de lire Modifier le système, pour redonner sa place à l’humain

Revoir la communication avec les non-affectés

Il faut respecter les humains. Il faut respecter les élèves malchanceux. Car être non affecté, cela ne veut pas dire que l’on était un très mauvais élève (et même dans ce cas une telle brimade serait inacceptable). Etre non affecté, ce n’est pas non plus avoir le malheur de parents incapables de remplir une fiche de « vœux » incohérente. Etre non affecté, c’est avant tout une question de malchance, car c’est lié avant tout à un problème d’offre et de demande, principalement lié à une offre beaucoup trop juste. Il y a un énorme effort de communication à faire dans le … Continuer de lire Revoir la communication avec les non-affectés

Il faut créer des établissements : tasser les élèves complexifie l’affectation

Pour conclure sur le problème d’offre et de demande qui est la clef d’Affelnet

Pour qu’Affelnet puisse fonctionner comme un digne logiciel d’affectation, il faudrait que l’offre soit en relation avec la demande. Or, c’est loin d’être le cas. La seule solution définitive pour en finir avec les non-affectés passe par une augmentation de l’offre, c’est-à-dire la création d’établissements et l’attribution de DHG qui ne soient pas minimalistes. Pour comprendre, osons une analogie. Imaginons. Vous allez dans un restaurant équipé pour servir 50 convives simultanément et vous êtes le 50ème client : tout se passe très bien. Mais si vous êtes le 51ème, vous attendrez pour avoir une place et pourrez peut-être même ne pas … Continuer de lire Pour conclure sur le problème d’offre et de demande qui est la clef d’Affelnet

Pour ajuster offre et demande : simplement, créer des lycées

A Paris, à Toulouse, en Guyane, et dans presque toutes les académies, la création d’un ou deux lycées apparait comme la seule solution pérenne à beaucoup de problèmes : Mettre fin ou réduire les non-affectés structurels en fabriquant enfin cette marge de gestion absolument nécessaire [voir Note 1]; Réduire les non-affectés algorithmiques en proposant plus de choix [voir Note 2] ; Réduire le besoin de recourir aux EIE [voir Note 3] ; Permettre de mieux gérer l’offre de spécialités ; Eviter d’amener le Rectorat à tasser les élèves à 37 par classe.

Il faut mettre en place la règle des trois-tiers

Il faut mettre en place la règle des trois-tiers qui atteint l’objectif de mixité sociale et scolaire

Qu’est-ce que la règle des trois-tiers ? La règle des trois tiers est une idée simple, et nous allons le montrer efficace. Nous allons définir un indicateur, composé du barème des élèves (notes + socle de compétences), auquel on ajoute les bonus sociaux et les bonus médicaux [voir Note 1], et donc hors autres bonus comme les bonus liés à la formation ou au contexte géographique. Nous le nommerons « Indicateur de niveau rétabli ». Cet Indicateur de niveau rétabli est ainsi un indicateur du niveau scolaire de l’élève, qui bénéficie de ses bonus intrinsèques, ceux qui corrigent ses handicaps. La règle … Continuer de lire Il faut mettre en place la règle des trois-tiers qui atteint l’objectif de mixité sociale et scolaire

Il faut créer un site web national qui soit le point d’entrée de tous les parents

Un site web national : point d’entrée unique Affelnet

Le manque de communication et d’information sur Affelnet est criant. Il touche non seulement les parents et les élèves. Il est nécessaire de bâtir un site web d’information national qui soit le point d’entrée unique Affelnet, permettant aux parents et aux élèves d’avoir accès à TOUS les éléments d’Affelnet. Ce point d’entrée unique permettra aux parents de suivre tout le processus : informations générales comme spécifiques sur le système, sur les établissements, sur les élèves (LSU et socle de compétences), composition et saisie des vœux, simulation de l’affectation, accès aux résultats d’affectation et de barème, contestation des résultats. Affelnet ne doit … Continuer de lire Un site web national : point d’entrée unique Affelnet

Un site web national : pour informer avant le choix

Informer, c’est avant tout donner des éléments de base ! Dans sa partie à destination des parents et des élèves, ce site doit comporter : Des éléments sur les principes généraux d’Affelnet : Les différents documents de vulgarisation ; Une explication claire sur le socle de compétences à destination des parents et des élèves ; Une présentation claire des voies de recours et de contestation de la décision d’affectation. Pour bien expliquer aux parents comment fonctionne l’affectation : Expliquer les recrutements particuliers et leur particularismes (à Paris par exemple il n’y a pas de District pour les recrutements particuliers) ; Expliquer les autres … Continuer de lire Un site web national : pour informer avant le choix

Un site web national : pour permettre de choisir efficacement.

Informer, c’est permettre de choisir ! Ce site doit impérativement permettre aux parents et aux élèves d’avoir accès à tous les éléments de leur scolarité nécessaires pour leur choix éclairé sur Affelnet, y compris le socle de compétences dès le 1er trimestre de 3ème. Ce site doit permettre la saisie des vœux par les parents à la place de Téléservice (ou fournir un lien direct sur le téléservices académique), comme il doit permettre de consulter les résultats d’affectation et avant d’orientation.

Un site web national : pour prévenir les incohérences dans les fiches de vœux

Il n’est pas acceptable de considérer qu’aucun parent ou représentant légal ne fera jamais d’erreurs lorsqu’il composera la fiche de « vœux » de son enfant. Les parents ne sont pas spécialistes de cette procédure – pourtant suffisamment complexe pour mériter un site web. Et Affelnet est une opération très impactante pour la scolarité et l’avenir des élèves. Il faut donc signaler aux représentants légaux les erreurs ou incohérences avant la fin des délais de saisie. Informer correctement les parents, c’est aussi les prévenir quand les vœux qu’ils envisagent ne sont pas cohérents, et ce sans qu’ils aient à passer par le … Continuer de lire Un site web national : pour prévenir les incohérences dans les fiches de vœux

Il faut adjoindre de nouveaux outils à ce site web national

Mettre en place un simulateur d’affectation pour les parents

Un simulateur d’Affelnet ne sert pas à dire au parents que tel lycée est mieux que tel autre. Au contraire, il est là pour indiquer aux parents que si de toutes façons le simulateur indique clairement que leur enfant n’ira pas dans tel ou tel lycée [voir Note 1], alors qu’ils ne le demandent pas. Parce que s’ils s’obstinent à le demander : Alors ils perdront des vœux ; Surtout ils décevront leur enfant, qui aura bâti un projet sur un établissement qu’il n’aura pas ; Enfin leur enfant passera probablement à côté d’autres établissements bien pour lui.

Il faut anticiper et réduire les non-affectés algorithmiques en améliorant la qualité des vœux soumis

Un des résultats les plus bouleversants d’Affelnet est le nombre de non-affectés. Pour mémoire, à Paris on est passé de 200 en 2018, 370 en 2019, 668 en 2020, et plus de 400 en 2021. Une part de ces non-affectés, les non -affectés algorithmiques (voir Les non-affectés algorithmiques : une multitude de cas), peuvent être évités. Il existe de nombreux cas de non-affectation qui pourraient être évités, en prenant les devants et en évitant de laisser arriver des fiches de vœux ayant des erreurs qui peuvent être détectées. Avec ou sans crise sanitaire, il y en a chaque année des dizaines … Continuer de lire Il faut anticiper et réduire les non-affectés algorithmiques en améliorant la qualité des vœux soumis

Il faut corriger l’algorithme, pour qu’il gère avec équité les élèves

Il faut revoir le modèle algorithmique…

Un grand nombre des spécialistes de l’algorithme vous diront qu’il faut faire migrer Affelnet – basé sur l’algorithme de Gale et Shapley de 1962 – d’un modèle d’acceptation différée école-proposant vers un modèle d’acceptation différée élève-proposant [voir Note 1]. En effet, il existe toujours plusieurs solutions d’associations élèves – lycée (on appelle cela des mariages stables). Or l’algorithme de Gale et Shapley ne donne pas forcément le meilleur ensemble d’associations. Certes il garantit d’en donner une pour chacun des deux modes, mais le modèle élève-proposant donnera de meilleurs résultats pour les élèves. Il aurait été donc juste d’inverser le sens … Continuer de lire Il faut revoir le modèle algorithmique…

… et corriger les calculs incongrus.

Nous avons montré qu’il faut revoir le modèle algorithmique. Malheureusement il existe un autre problème, fondamental : l’algorithme ne donne pas les résultats qu’il devrait. D’abord, de nombreuses contre-vérités perdurent? On laisse les parents penser que les notes sont importantes : c’est faux : elles comptent 3 fois moins que le socle de compétence. On laisse les parents croire que bonus sont justes, mais ils sont souvent attribués selon des stratégies de réduction des coûts de fonctionnement. Mais surtout on cache un problème majeur, cardinal : « Les calculs sont pas bons, Kevin !«  Nous avons déjà démontré ces aberrations en détail. … Continuer de lire … et corriger les calculs incongrus.

Il faut arrêter de faire n’importe quoi avec les bonus

Il faut fixer une règle nationale pour limiter nombre et valeur des bonus par rapport aux notes

Selon les académies, les bonus géographiques vont de 9000 à 32640 points. Cela relègue l’importance des notes à quelques pourcents, et introduit une fois de plus une rupture d’égalité majeure entre les élèves : pour certains l’affectation se fera au mérite, pour d’autres simplement en fonction de leur lieu d’habitation, ou pire de l’aisance sociale supposée des parents des autres élèves du collège. Si le barème national pour les notes et le socle réunis est homogène, aucune règle ne semble limiter les bonus; que ce soit leur nombre ou leur valeur (lire L’invraisemblable nombre de bonus Affelnet en France, tellement inégalitaire). … Continuer de lire Il faut fixer une règle nationale pour limiter nombre et valeur des bonus par rapport aux notes

Repenser globalement les bonus

Au travers de la France, chaque Académie a ses propres règles du jeu. Ces différences s’illustrent dans les barèmes, mais surtout dans les bonus (voir L’invraisemblable nombre de bonus Affelnet en France, tellement inégalitaire). Rappelons aussi que les bonus ont pour but d’être des mesures correctrices d’inégalités et de facteurs d’inclusion forts, et non des instruments pour forcer l’ordre d’affectation selon des stratégies économiques comme cela a été le cas sur Paris 2020-2021 [voir Note 1]. Il est nécessaire d’homogénéiser l’offre des bonus et surtout de leur donner une réalité et une lecture efficace. Il faut améliorer la dimension sociale et … Continuer de lire Repenser globalement les bonus

Remplacer le bonus boursier par un bonus social progressif et non plafonné

Nous avons démontré combien est inepte le taux de plafonnement des bonus (et pas que boursier), et montré que le bonus boursier dans sa forme actuelle est fort injuste, basculant à un euro près ! Il faut le remplacer par une fonction qui favorise les bas niveaux, sur le principe des tarifs cantine. Il est nécessaire aussi que ce bonus social soit certain, c’est-à-dire que l’on soit certain de l’avoir si l’on est boursier, c’est à dire qu’il soit non plafonné ! Cela fera disparaitre le besoin de taux-cibles, de plafonds, et de tours différentiés boursiers et non boursiers ! On … Continuer de lire Remplacer le bonus boursier par un bonus social progressif et non plafonné

Mettre en place une stratégie pour les enfants TDA (ou autres handicaps) n’ouvrant pas voie à une affectation prioritaire

Pour les élèves porteurs d’un PAP il n’y a pas d’affectation prioritaire c’est la procédure Affelnet qui s’applique en prenant en compte les résultats scolaires et les élèves boursiers. Pourtant, le PAP (plan d’accompagnement personnalisé) est souvent mis en place pour ces profils d’enfants. Il y a donc déjà une partie reconnue du trouble. Au sein de l’administration, on reconnaît donc des troubles chez certains enfants, mais finalement pas jusqu’au bout (pas de compensation de l’algorithme). Schizophrène, non ? Or s’il y a une reconnaissance et une compensation pour les élèves boursiers qui n’ont pas la chance de mener des … Continuer de lire Mettre en place une stratégie pour les enfants TDA (ou autres handicaps) n’ouvrant pas voie à une affectation prioritaire

Repenser le socle de compétences

Surveiller les évolutions du socle de compétences dans le calcul du barème

Nous avons évoqué précédemment le problème du socle dans l’article « tirer le bilan du socle de compétences dans Affelnet ». Il apparait clairement que nombre d’enseignants de 3ème ont une compréhension parcellaire de l’importance du socle dans l’affectation, qui est bien différente de celle dans le DNB. Mais surtout, on a vu dans certains établissements des enseignants manipuler Affelnet en affectant systématiquement des mentions « Maîtrise très satisfaisante » à tous leurs élèves. Il est nécessaire le plus possible de vérifier que toutes les saisies, tant des parents que des enseignants et des principaux sont justes et sincères. Des données insincères dans l’outil faussent … Continuer de lire Surveiller les évolutions du socle de compétences dans le calcul du barème

Repenser le planning Affelnet pour intégrer le socle de compétences .

Le socle de compétences est de fait le facteur le plus important à la main des enfants/parents dans l’affectation des élèves (ils ne peuvent rien sur les bonus). Or, l’évaluation du socle se fait lors de réunions des enseignants en fin d’année du cycle (en fin d’année de 3ème, donc). Ces d’affectation du socle se font sans aucune transparence, sans aucun contradictoire, et ne tolèrent aucun appel ! Certains diront que c’est impossible en termes de planning : c’est faux, c’est même simple à organiser. D’autres diront que c’est impossible juridiquement : rendez-vous sur cet article pour comprendre que non … Continuer de lire Repenser le planning Affelnet pour intégrer le socle de compétences .

Refuser de fournir le socle de compétences aux parents avant Affelnet ne nous semble pas légal

Les chefs d’établissement s’appuient sur la lettre de cadrage DGESCO datée du 18/01/2018 (voir dans Les documents distribués par la DGESCO) qui donne au chef d’établissement la responsabilité de l’évaluation des élèves et demande que le bilan de fin de cycle 4 ne soit pas communiqué aux élèves/candidats au DNB avant la publication des résultats (page 5/12). Or l’arrêté du 24-10-2017 relatif à la création du LSUN (BO n° 39 du 16-11-2017), disponible sur education.gouv.fr (voir https://www.education.gouv.fr/bo/17/Hebdo39/MENE1718570A.htm?cid_bo=122165) indique clairement que LSUN comporte un téléservice ayant pour finalités de permettre aux élèves et à leurs responsables légaux de consulter et de télécharger les bilans … Continuer de lire Refuser de fournir le socle de compétences aux parents avant Affelnet ne nous semble pas légal

Quelques autres points à faire évoluer

Corriger, revoir et homogénéiser des différentes déclinaisons locales d’Affelnet National

Affelnet doit être corrigé et refondu et pour améliorer l’information à destination des parents et la compréhension qu’en ont les enseignants et les Personnels de Direction (perdir). Les parents doivent être mieux informés de leurs droits, et de leurs possibilités de recours. De plus, une vraie réflexion pour l’homogénéité des différentes déclinaisons locales d’Affelnet National doit être engagée. Tant pour permettre de garantir que l’affectation se fasse partout sur les mêmes bases , pour que tous les élèves aient le même nombre de choix (« vœux »), mais aussi pour qu’un élève garde les mêmes droits lorsqu’il change d’académie. En effet, il … Continuer de lire Corriger, revoir et homogénéiser des différentes déclinaisons locales d’Affelnet National

Mieux associer les rectorats et les responsables locaux

Il est absolument nécessaire que les responsables locaux (Mairies, Conseils) et les associations de Parents d’élèves soit mieux écoutées lors des choix d’ouvertures de classe. Il ne faut pas non plus oublier que les 2 grosses fédérations FCPE et PEEP sont souvent poussives et n’ont pas de véritable représentativité : plus des 2/3 des parents sont dans des associations indépendantes ou ne votent pas aux élections des établissements ! Ainsi, à Paris, en 2019-2020 : Organisation Nbre de suffrages 1er degré Nbre de suffrages 2nd degré Nb sièges 1er degré Nb sièges 2nd degré Total sièges % Total sièges Assos … Continuer de lire Mieux associer les rectorats et les responsables locaux

Recevez directement tous nos nouveaux contenus dans votre boîte de réception.