Les documents distribués par la DGESCO

La direction générale de l’enseignement scolaire (DGESCO) dépend directement du ministère de l’Education nationale. Elle élabore la politique éducative et pédagogique et assure la mise en œuvre des programmes d’enseignement des écoles, des collèges, des lycées et des lycées professionnels.

Repenser le planning Affelnet pour intégrer le socle de compétences .

Le socle de compétences est de fait le facteur le plus important à la main des enfants/parents dans l’affectation des élèves (ils ne peuvent rien sur les bonus). Or, l’évaluation du socle se fait lors de réunions des enseignants en fin d’année du cycle (en fin d’année de 3ème, donc).

Ces d’affectation du socle se font sans aucune transparence, sans aucun contradictoire, et ne tolèrent aucun appel ! Certains diront que c’est impossible en termes de planning : c’est faux, c’est même simple à organiser.

D’autres diront que c’est impossible juridiquement : rendez-vous sur cet article pour comprendre que non : Refuser de fournir le socle de compétences aux parents avant Affelnet ne nous semble pas légal.

Lire la suite

Refuser de fournir le socle de compétences aux parents avant Affelnet ne nous semble pas légal

Les chefs d’établissement s’appuient sur la lettre de cadrage DGESCO datée du 18/01/2018 (voir dans Les documents distribués par la DGESCO) qui donne au chef d’établissement la responsabilité de l’évaluation des élèves et demande que le bilan de fin de cycle 4 ne soit pas communiqué aux élèves/candidats au DNB avant la publication des résultats (page 5/12).

Or l’arrêté du 24-10-2017 relatif à la création du LSUN (BO n° 39 du 16-11-2017), disponible sur education.gouv.fr (voir https://www.education.gouv.fr/bo/17/Hebdo39/MENE1718570A.htm?cid_bo=122165) indique clairement que LSUN comporte un téléservice ayant pour finalités de permettre aux élèves et à leurs responsables légaux de consulter et de télécharger les bilans périodiques de l’évolution des acquis scolaires de l’élève, et que les droits d’accès s’exercent auprès du chef d’établissement.

Ce texte de norme supérieure semble donc s’imposer. Les parents doivent avoir connaissance des résultats du socle AVANT la saisie des vœux.

Cela permettrait aux parents de faire leur choix en ayant connaissance des points de leur enfant. Et donc leur éviterait de faire leurs choix dans une situation aveugle.