Affelnet n’est pas un champ d’expérimentation sociale : les enfants parisiens sont humains.

Dans un article de Libération du 22 février 2021 [voir Note 1], Julien Grenet déclare, à propos des interrogations sur l’arrivée du privé dans Affelnet :  «On saura grâce à ça comment les lycées privés sont équitables dans leur recrutement. Est-ce qu’il n’y a que 3 % d’élèves défavorisés dans le privé parce qu’ils ne candidatent pas ou parce qu’ils ne sont pas pris ? Cela permettra d’avoir une réponse».

Venant du « théoricien » d’Affelnet Paris, cette phrase est juste glaçante.

Pour rappel, depuis 2016 il n’est pas une année sans que la règle du jeu Affelnet ne change d’un seul coup au mois de mars ou d’avril, que ce soit par la modification des points accordés, l’adjonction de bonus, l’ajout de « collèges frontière », la mise en place de quotas, la pondération des matières, modifications de la version « enseignement professionnel ». Et pourtant, pas une année :

Lire la suite

Affelnet Paris 2020-2021: taux cible de boursiers par lycée.

Le taux cible différentié par établissement est une nouveauté. Les années précédentes, le taux était soit académique soit différent selon le district.

Ce tableau a été obtenu à partir de la circulaire académique (voir Les circulaires Affelnet). Certains taux cibles ont pu être réajustés entre la publication de la circulaire et l’Affelnet réel, ce qui montre bien le mépris du rectorat pour les parents. Il est à noter que les années précédentes les « taux cibles » s’appelaient « plafonds ». On notera que les établissements ayant le taux cible maximal (28%) sont les lycées les plus « challengés » ces dernières années.

Ils ont été fixés initialement par le 1er comité de suivi de la réforme AFFELNET Seconde GT [voir Note 1] présidé par Julien Grenet le 12 avril 2021, soit 15 jours avant le début de la saisie des vœux [voir Note 2].

Vous pourrez trouver le tableau des taux cibles dans notre page Nos tableaux de données et feuilles de calculs ou ici :

Lire la suite

Cartographie des pôles de regroupement de lycées : les nouveaux « secteurs » !

Au départ de cette carte, une intuition : toute cette réforme a un but. Nous avons donc cherché à savoir comment les lycées pouvaient être regroupés pour créer ces pôles dont l’existence nous avait été confirmée involontairement par la DSDEN.

Notre démonstration nous permet d’obtenir 9 pôles de lycées, qui demain remplaceront les 4 secteurs d’hier :

  • Pôle 1 : COLBERT , DIDEROT , HENRI BERGSON , TURGOT
  • Pôle 2 : CHARLEMAGNE , SIMONE WEIL , SOPHIE GERMAIN , VICTOR HUGO , VOLTAIRE
  • Pôle 3 : ARAGO , DORIAN , ELISA LEMONNIER , HELENE BOUCHER , MAURICE RAVEL , PAUL VALERY
  • Pôle 4 : CLAUDE MONET , EMILE DUBOIS , GABRIEL FAURE , PIERRE-GILLES DE GENNES-ENCPB , RODIN
  • Pôle 5 : FENELON , FRANCOIS VILLON , LAVOISIER , MONTAIGNE , PAUL BERT
  • Pôle 6 : BUFFON , CAMILLE SEE , LOUIS ARMAND , SAINT-LAMBERT, VICTOR DURUY
  • Pôle 7 : CLAUDE BERNARD , JANSON DE SAILLY , JEAN DE LA FONTAINE , JEAN-BAPTISTE SAY , MOLIERE
  • Pôle 8 : CARNOT , CHAPTAL, HONORE DE BALZAC , JULES FERRY , RABELAIS-PARAMEDICAL ET SOCIAL
  • Pôle 9 : CONDORCET, EDGAR QUINET , JACQUES DECOUR , LAMARTINE , RACINE
Lire la suite

Cartographie des mentions TB au DNB 2020 – Collèges

En nous basant sur les résultats au DNB national nous avons établi cette carte des collèges en fonction de la proportion d’élèves ayant une mention TB en 2020.

Nous sommes parti du postulat que plus le taux était haut, plus il montrait que le collège contenait une forte quantité de « bons élèves », capables d’avoir un fort score Affelnet.

Nous nous sommes limité pour plus de lisibilité aux 114 collèges publics pris en compte dans Affelnet Paris 2020-2021.

Lire la suite

Cartographie de l’attractivité 2019 – Lycées

Malgré nos demandes répétées, le Rectorat de Paris ne nous a jamais fourni les seuils d’entrée en lycée déterminés par la procédure Affelnet.

Nous avons donc trié les 45 lycées parisiens en fonction de leur seuil Affelnet pour la session de juillet 2019. Ces seuils ont été obtenus via des dizaines de fiches barème Affelnet que nous avons collecté. Nous avons ensuite séparé ces 45 lycées en 3 groupes de 15 auxquels nous avons donné des couleurs en gardant un code cohérent avec celui des collèges.

Attention : les seuils constatés ne présagent pas de la qualité de l’enseignement dispensé. Il faudrait alors parler du nombre d’élèves par classes, d’heures dédoublées, de salles de labo, etc. Par contre, comme nous l’avons établi, les seuils sont le meilleur indicateur de l’attractivité des lycées (lire Que représente le seuil des lycées dans Affelnet ?)

Lire la suite

Cartographie des bonus IPS – Collèges

La représentation cartographique apporte beaucoup de sens à la répartition des bonus IPS sur Paris.

Nous avons vérifié cette carte avec une carte indiquant la part d’élèves de PCS défavorisées (parents ouvriers ou sans activité professionnelle).

Plusieurs discordances apparaissent, ce qui laisse peser des doutes sur la « perfection » de l’indice IPS, même si globalement le recouvrement est similaire.

Lire la suite

Pour ajuster offre et demande : simplement, créer des lycées

A Paris, à Toulouse, en Guyane, et dans presque toutes les académies, la création d’un ou deux lycées apparait comme la seule solution pérenne à beaucoup de problèmes :

  • Mettre fin ou réduire les non-affectés structurels en fabriquant enfin cette marge de gestion absolument nécessaire [voir Note 1];
  • Réduire les non-affectés algorithmiques en proposant plus de choix [voir Note 2] ;
  • Réduire le besoin de recourir aux EIE [voir Note 3] ;
  • Permettre de mieux gérer l’offre de spécialités ;
  • Eviter d’amener le Rectorat à tasser les élèves à 37 par classe.
Lire la suite

Il faut revoir le modèle algorithmique…

Un grand nombre des spécialistes de l’algorithme vous diront qu’il faut faire migrer Affelnet – basé sur l’algorithme de Gale et Shapley de 1962 – d’un modèle d’acceptation différée école-proposant vers un modèle d’acceptation différée élève-proposant [voir Note 1]. En effet, il existe toujours plusieurs solutions d’associations élèves – lycée (on appelle cela des mariages stables).

Or l’algorithme de Gale et Shapley ne donne pas forcément le meilleur ensemble d’associations. Certes il garantit d’en donner une pour chacun des deux modes, mais le modèle élève-proposant donnera de meilleurs résultats pour les élèves. Il aurait été donc juste d’inverser le sens de traitement, et de commencer par analyser les choix des élèves. Le théorème de McVitie-Wilson (1970) montre que les non affectés seront les mêmes dans les deux modes.

A noter que d’autres algorithmes existent, comme justement celui de McVitie-Wilson, mais aussi de nombreux autres algorithmes fournissent des résultats soit plus rapides, soit plus stables (c’est à dire résistants à des combinaisons ou coalitions) [voir Note 2].

Enfin, pour problématiser encore, le think tank Terra Nova a aussi consacré une étude à Affelnet [voir Note 3], qui même si elle a vieilli en 3 ans pose les bases du problème de manière sociologique.

Eléments de discussion :

Lire la suite

2021/04/16 – Mediapart (blog) – Ségrégation sociale dans le quart nord-est de Paris: lettre ouverte à Julien Grenet

Julien Grenet, directeur de recherche au CNRS, promeut la nouvelle version d’Affelnet dont il a vanté les mérites dans un article du Point. Contrairement aux thèses qu’il défend, le nouvel algorithme entraine dans le quart nord-est de Paris une augmentation évidente de la ségrégation sociale. Inquiets, nous lui demandons par cette lettre ouverte de répondre à nos interrogations légitimes.

Lire la suite