Debunkage rapide de la réforme Affelnet Paris 2020-2021

Dans cet article nous démontons les mécanismes de la réforme Affelnet Paris 2020-2021 qui, selon ce que nous avons pu savoir, a été un terrain d’expérimentation de portée nationale.

Nous démontrons comment cette réforme, présentée comme sociale, est en fait une réforme purement économique, ayant pour but de regrouper les élèves par pôles de lycées visant à terme la normalisation des parcours, la diminution des groupes de spécialités, et ainsi la réduction du nombre d’enseignants.

Nous démontrons la construction stratégique qui a consisté à disséminer les meilleurs élèves de Paris Centre , du 5ème et du 6ème, en leur bloquant l’accès à leurs lycées traditionnels (ce fait a d’ailleurs été indiqué par la DASEN Madame Claire Mazeron dans l’article 2021/02/24 – France3 Paris – Affelnet : l’inquiétude des parents des futurs lycéens face à un projet de nouvelle carte scolaire).
Cela a été fait en mettant en place deux stratégies :

  • Le bonus IPS dont la carte recouvre quasi exactement la carte des mentions Très Bien au DNB des collèges, permettant donc de distinguer les collèges ayant beaucoup de « futures têtes de classe » tout en se cachant derrière un argument social ;
  • Une carte de choix de 5 lycées de secteur 1 basée sur le nombre de collèges ayant tel ou tel lycée : plus de collèges à bonus IPS 600 ou 1200 ont ce lycée, moins il est accessible aux collèges à IPS 0, alors qu’ils figurent dans la liste des 5. Ainsi, Charlemagne (proposé 21fois), Sophie Germain et Turgot (proposés 19 fois) Hélène Boucher (proposé 18 fois) deviennent ainsi quasiment inaccessibles sans bonus IPS. D’où l’hécatombe pour ces élèves.

Le principal versant économique réside dans la dispersion des élèves des meilleurs collèges dans les lycées peu attractifs. Ce qui a été présenté comme la conséquence inattendue d’une réforme basée sur un facteur social – l’introduction du bonus IPS – est selon nous un plan déterminé. Il suffisait de constater – au moins à Paris – la concordance de la carte des mentions TB au DNB avec celle baptisée « carte des IPS ». Cette dispersion, en créant des « têtes de classe » censées tirer les classes vers le haut, permettra de réduire une fois de plus les parts des dotations affectées aux dédoublements de classes, au heures complémentaires, etc.

Lire la suite

Arrêter de considérer les parents comme négligeables et leur communiquer les informations à temps.

L’établissement des cartes de 5 lycées de Secteur 1 est un bon résumé de la piètre communication avec les Parents.

L’établissement de ces cartes a été désastreux, amenant à des marchandages entre le rectorat et des proviseurs [voir Note 1], et de tractations avec les organisations de parents d’élèves parisiennes [voir Note 2]. Surtout, toutes ces évolutions ont eu lieu en mars-avril, donnant lieu à un délai d’ information bien trop bref des parents. Il en est de même pour les taux-cibles pour les boursiers, émis le 12 avril 2021 [voir Note 3], dont la connaissance est une nécessité absolue pour les 20% d’élèves boursiers. Il en est de même encore pour les bonus IPS des collèges dont on a commencé à parler vers mi février.

Enfin, les simulations, censées rassurer les parents, ont été fait dans un contexte trompeur [voir Note 4] , bien trop tard, et diffusées auprès d’une partie seulement des parents, alors que la cible de communication aurait du être de 100%.

Il en va de même des autres éléments forts d’Affelnet. Tous les ans nous constatons que les « règles du jeu » sont publiées fort tard, début avril. Cette année la circulaire a été émise le 19 avril.

Lire la suite

Le 25/02/2021, le rectorat diffusait des résultats sur les simulations d’Affelnet 2021 mais pas les hypothèses de départ.

Quelques jours avant le 25/02/2021, le Rectorat a organisé conjointement avec la FCPE75 la présentation de la nouvelle réforme Affelnet à quelques Conseils Locaux (CL) de collèges FCPE parisiens, groupes d’arrondissements par groupes d’arrondissements. Les représentants des Unions Locales n’étaient pas conviés, mais le seront ultérieurement.

Qu’avons-nous pu apprendre de cette réunion ?

  • En première instance, pas grand chose, sinon de voir rapidement le résultat de la simulation n°15 du Rectorat (voir les images d’écran ci-dessous).
  • Nous nous étonnons énormément que le Rectorat présente des résultats de simulations sans présenter simultanément les hypothèses qui lui ont permis d’arriver à ce résultat. Nous avons demandé au Rectorat de bien vouloir diffuser la liste des 5 lycées dits « de secteur 1 » par collège qui a servi d’hypothèse de départ, mais sans réponse (courrier du 24/02/2021, question n°15, voir 2021/02/24 – Plusieurs Unions d’Associations de Parents d’Elèves de Paris écrivent à la DASEN de Paris Claire Mazeron, sur l’IPS).
  • Nous nous étonnons aussi de ce que le rectorat n’a pas jugé bon de présenter les 14 simulations précédentes.
  • Par ailleurs nous nous étonnons que le Rectorat n’ait pas fait figurer dans sa simulation les lycées à recrutement particulier.

Note juillet 2021 : si vous souhaitez accéder au détail des éléments de cette simulation, c’est à dire en pratique la fameuse liste des lycées de Secteurs 1,2 et 3, nous ne l’avons obtenue officiellement qu’avec l’arrêté du 24/06/2021 (voir dans notre documentation Les Arrêtés fixant les conditions d’affectation en lycée public dans la voie générale et technologique).
Avant, elle était disponible sur le site web du rectorat dans un format ne permettant absolument pas de le récupérer dans son intégralité : le seul moyen d’y accéder était une carte interactive n’affichant pas les noms des lycées dans un format copiable. Il fallait donc procéder à une recopie manuelle, ce qui a été fait par quelques groupes de parents.
Vous trouverez cette carte ici : Affelnet Paris 2020-2021 – Carte 3 Secteurs (voir dans cette feuille l’onglet « Tableau Lycées par collège » ou son symétrique « Tableau Collèges par lycée »), elle figure dans notre page Nos tableaux de données et feuilles de calculs spécifiques Affelnet Paris 2020-2021.
Cette carte des 3 secteurs nous permettra de démontrer que les dés étaient pipés, c’est à dire que 14 collèges n’avaient que 3 ou 4 lycées réellement atteignables en Secteur 1 (voir La carte des Secteurs 1 Affelnet Paris 2020-2021 était un leurre).

Nous avons ressaisi ces données dans un tableau Excel. Nous vous le proposons ci-dessous :

Lire la suite

Affelnet Paris 2020-2021: taux cible de boursiers par lycée.

Le taux cible différentié par établissement est une nouveauté. Les années précédentes, le taux était soit académique soit différent selon le district.

Ce tableau a été obtenu à partir de la circulaire académique (voir Les circulaires Affelnet). Certains taux cibles ont pu être réajustés entre la publication de la circulaire et l’Affelnet réel, ce qui montre bien le mépris du rectorat pour les parents. Il est à noter que les années précédentes les « taux cibles » s’appelaient « plafonds ». On notera que les établissements ayant le taux cible maximal (28%) sont les lycées les plus « challengés » ces dernières années.

Ils ont été fixés initialement par le 1er comité de suivi de la réforme AFFELNET Seconde GT [voir Note 1] présidé par Julien Grenet le 12 avril 2021, soit 15 jours avant le début de la saisie des vœux [voir Note 2].

Vous pourrez trouver le tableau des taux cibles dans notre page Nos tableaux de données et feuilles de calculs ou ici :

Lire la suite

Mettre en place un simulateur d’affectation pour les parents

Un simulateur d’Affelnet ne sert pas à dire au parents que tel lycée est mieux que tel autre. Au contraire, il est là pour indiquer aux parents que si de toutes façons le simulateur indique clairement que leur enfant n’ira pas dans tel ou tel lycée [voir Note 1], alors qu’ils ne le demandent pas. Parce que s’ils s’obstinent à le demander :

  • Alors ils perdront des vœux ;
  • Surtout ils décevront leur enfant, qui aura bâti un projet sur un établissement qu’il n’aura pas ;
  • Enfin leur enfant passera probablement à côté d’autres établissements bien pour lui.
Lire la suite

2021/04/16 – Mediapart (blog) – Ségrégation sociale dans le quart nord-est de Paris: lettre ouverte à Julien Grenet

Julien Grenet, directeur de recherche au CNRS, promeut la nouvelle version d’Affelnet dont il a vanté les mérites dans un article du Point. Contrairement aux thèses qu’il défend, le nouvel algorithme entraine dans le quart nord-est de Paris une augmentation évidente de la ségrégation sociale. Inquiets, nous lui demandons par cette lettre ouverte de répondre à nos interrogations légitimes.

Lire la suite

2021/02/26 – China News Service – 法国巴黎新学期将对高中入学录取规则进行改革 (Une nouvelle règle à Paris, en France, va réformer les règles d’admission au lycée)

《欧洲时报》编译报道,为了改善教育隔离、加强融合,巴黎高中入学规则从新学期起将做出改变,尽管细节尚未公布,有一些家庭已经在担心孩子会被“排斥”出名校。

Traduction : Selon un rapport compilé par l’European Times, afin d’améliorer l’isolement de l’éducation et de renforcer l’intégration, les règles d’admission au lycée parisien seront modifiées à partir du nouveau semestre. les familles craignent déjà que leurs enfants soient « Rejeter » des écoles célèbres.

Lire la suite