Pourquoi ce site ?

Dans tous les cas, affecter un enfant dans un lycée bien pour lui, ce devrait être avant tout lui trouver un lycée qui correspond à sa manière de travailler, à ses compétences, à ses particularités (handicaps, TDA,…) un lycée dans lequel il s’épanouira, trouvera un mode de travail, un environnement et des points forts qui lui correspondent (certains en sciences, d’autres en langues, ou encore en français, en histoire…).

Actuellement, force est de constater que – dans les académies où il a un impact sur l’affectation – Affelnet est un système avec des taux de satisfactions réduits (ce n’est pas le cas – par principe – dans les académies où le choix de lycée est réduit à 1 ou 2, du fait de l’éloignement des autres, c’est à dire hors des grandes villes). C’est un système comportant erreurs algorithmiques et erreurs de principe, dont l’assise juridique est instable. Il ne respecte pas les principes d’égalité de traitement : sa finalité n’est plus que gérer un stock d’élèves en préparant la réduction des coûts du lycée de demain.

Mais surtout, Affelnet a deux défauts majeurs :

  • il ne tient aucun compte d’un élément clé : l’élève, son être, sa personne
  • il ne tient pas non plus compte de sa famille en ne mettant pas à leur disposition les informations essentielles, en ayant des fonctionnements non documentés voire masqués.

Le but de cette étude basée sur la comparaison des différents Affelnet académiques, est de poser le principe d’un système national plus lisible et plus efficace, débarrassé de ses perversions mathématiques. Bien évidemment, régler le problème de l’affectation, cela ne passera pas uniquement pas un meilleur logiciel, un meilleur algorithme. La seule réponse définitive sera l’octroi de plus de moyens pour l’éducation.

Car si ces moyens ne viennent pas urgemment, les iniquités d’Affelnet n’aboutiront qu’à renforcer l’évasion des meilleurs élèves du public vers l’enseignement privé au palier 2nde.

Enfin, la quantité d’erreurs constatées, leur importance croissante, leur impact sur de plus en plus d’élèves de 3ème, le caractère national de ces problématiques m’ont amené à créer une section spécifique relatives aux points à combattre, tant mathématiquement que juridiquement.


Notre démarche a été d’exposer tous nos résultats, toutes nos réflexions. De mettre à disposition toutes les informations que nous avions collecté durant ces quasiment 5 années d’étude d’Affelnet, y compris celles qui ne sont plus en ligne. Ce site est vivant, nous y ajouterons au fur et à mesure nos découvertes, les évolutions dont nous serons informé via nos contacts au ministère, dans les rectorats. N’hésitez pas à nous faire parvenir vos questions, vos réflexions, ou les informations que vous pourriez recevoir. Nous continuerons ce travail de collecte, de synthèse, d’analyse et de publication.

Un avant-propos bis sur les évolutions d’Affelnet, et sur ce qu’Affelnet Paris 2020-2021 n’a pas réussi à faire

S’interroger sur ce que devrait être l’affectation… Au vu des différences entre les Affelnet académiques, on en vient à se demander si quelque autorité s’y est vraiment attelé. Nous venons d’évoquer le contexte inégalitaire d’Affelnet (voir Un avant-propos sur le contexte social et politique d’Affelnet.).

Si l’on pense en termes de chances de réussite, l’affectation ne devrait pas se faire sur les notes, mais avant tout sur l’être qu’est l’élève (voir Dis maman, c’est quoi une « bonne affectation » ?, et plus généralement tout notre chapitre Tout sur… Ce qu’il FAUT faire pour transformer Affelnet).

On ne peut pas nier qu’Affelnet évolue beaucoup depuis quelques années, visant à réduire la place – techniquement le terme employé est la primauté – des notes [voir Note 1]. Mais le système évolue dans une voie délétère :

Lire la suite

Le calendrier Affelnet réel type

Ce calendrier est bien plus précis et détaillé que le calendrier officiel [voir Note 1]. Il est établi sur la base de notre habitude du processus AFFELNET. Il est aussi national. Cela signifie que, selon les académies, certaines dates ou périodes peuvent légèrement varier, de quelques jours.

Validez donc ces dates avec vos principaux de collèges, PsyEN, professeurs principaux, etc. et le site de votre académie.

Nous y avons intégré les 4 dates cruciales habituellement non précisées, qui s’imposent si vous êtes dans un de ces trois cas :

  • Si vous êtes intéressé par une formation à recrutement particulier (au passage, allez aussi lire Les formations à Recrutement particulier – Hors PAM) ;
  • Si la décision d’orientation rendue par le conseil de classe du 3ème trimestre ne vous satisfaisait pas ;
  • Si vous avez changé d’adresse, déménagé dans l’année ou êtes parents séparés ou divorcés.

Attention, des modifications de calendrier suite au changement des rythmes scolaires sont envisageables. Dès la mise en place des nouveaux rythmes scolaires, toute la partie planning à partir de fin mai risque d’être décalée d’une semaine.

Lire la suite

Le calendrier prévisionnel National Affelnet 2021-2022

Ce calendrier est établi sur la base de notre habitude du processus AFFELNET : il devrait être assez juste.

Il est aussi national. Cela signifie que, selon les académies, certaines dates peuvent légèrement varier.

Validez donc ces dates avec vos principaux de collèges, PsyEN, professeurs principaux, etc. et le site de votre académie.

Lire la suite

Que représente le seuil des lycées dans Affelnet ?

Le seuil d’entrée par Affelnet est la traduction la plus précise de l’attractivité d’un lycée.

C’est un élément fondamental dans l’affectation. Car, si les parents souhaiteront toujours un établissement « bien adapté à leur enfant », ce critère d’adaptation peut recouvrir selon les familles des tas de notions différentes. Toutefois, une majorité de familles définit de la même manière les « bons lycées ». Les seuils garderont donc encore longtemps leur valeur probante.

Il est nécessaire d’équilibrer les choix de lycées donnés aux parents, et que ce choix soit fait en corrélation avec les seuils. Que l’on soit en mode « Districts » ou en mode Secteur », il faut que le choix donné aux parents intègre des lycées très attractifs, moyennement attractifs et moins attractifs. Sans piège, c’est à dire en ne donnant pas des lycées non atteignables (à titre d’exemple vous pouvez parcourir Pourquoi la carte des Secteurs Affelnet Paris 2020-2021 était un leurre).

Attention : les seuils constatés ne présagent pas de la qualité de l’enseignement dispensé. Il faudrait alors parler du nombre d’élèves par classes, d’heures dédoublées, de salles de labo, etc. Par contre, comme nous l’avons établi, les seuils sont le meilleur indicateur de l’attractivité des lycées.

Démonstration :

Lire la suite

Un exemple édifiant de non affectés structurels (Paris 2019-2020)

Pour illustrer, parlons de l’Affelnet Paris 2019-2020. Au soir du 1er tour (le 1er juillet), il y avait 668 non-affectés en voie GT. Au 28 août, après toutes les opérations de récupération de places liées aux départ dans le privé, aux abandons pour déménagement, etc, il restait 190 élèves non-affectés.

Comme nous venons de le montrer plus haut, ces élèves sont des non-affectés structurels : même après avoir poussé les murs des salles de classe de certains établissements pour y tasser 37 élèves, il restait près de 200 places manquantes, qui furent affectés à la main, entre fin aout et fin septembre, dans des établissements souvent loin de chez eux (certain cas d’élèves parisiens affectés dans l’académie de Créteil m’ont été remontés, sans confirmation).

Lire la suite

Repenser l’affectation à Paris, pour qu’elle soit plus juste

La réforme d’Affelnet Parsi 2020-2021 (et dans une moindre mesure en France entière), c’est :

  • Ne tenir compte de l’effort scolaire que pour 6,4% pourcents [voir Note 1] ;
  • Tenir compte de la « position sociale » des voisins mais pas de celle de la famille [voir Note 2] ;
  • Limiter le choix à une liste de 5 lycées, les autres étant tellement hypothétiques [voir Note 3].

La mixité sociale doit être renforcée, mais la valeur cardinale, celle que l’on enseigne à nos enfants, doit rester le mérite scolaire.

A Paris comme ailleurs, pour restaurer un peu de justice, il faut introduire de nouveaux points : créer un site web national, corriger les erreurs de calcul, ajuster l’offre et la demande en créant des lycées, contrôler les vœux pour améliorer les fiches de vœux, repenser le socle de compétences, repenser les bonus, gérer des recours…

Lire la suite

Affelnet n’est pas un champ d’expérimentation sociale : les enfants parisiens sont humains.

Dans un article de Libération du 22 février 2021 [voir Note 1], Julien Grenet déclare, à propos des interrogations sur l’arrivée du privé dans Affelnet :  «On saura grâce à ça comment les lycées privés sont équitables dans leur recrutement. Est-ce qu’il n’y a que 3 % d’élèves défavorisés dans le privé parce qu’ils ne candidatent pas ou parce qu’ils ne sont pas pris ? Cela permettra d’avoir une réponse».

Venant du « théoricien » d’Affelnet Paris, cette phrase est juste glaçante.

Pour rappel, depuis 2016 il n’est pas une année sans que la règle du jeu Affelnet ne change d’un seul coup au mois de mars ou d’avril, que ce soit par la modification des points accordés, l’adjonction de bonus, l’ajout de « collèges frontière », la mise en place de quotas, la pondération des matières, modifications de la version « enseignement professionnel ». Et pourtant, pas une année :

Lire la suite