Contre-vérité d’Affelnet#2 : Arrêtons de laisser croire que la formule d’harmonisation harmonise quoi que ce soit.

Cette fonction d’harmonisation n’harmonise rien en fait. Pour comprendre son sens, vous pouvez lire Contre-vérité d’Affelnet #3 : découvrons le véritable sens de la fonction d’harmonisation..

Tout au plus, elle a deux effets :

  • La transformation rend plus étroite le pinceau de notes, en augmentant le nombre d’élèves ayant une même note. Ce n’est pas une harmonisation, mais juste une transformation. En particulier, aucune vraie correction ou harmonisation n’est faite : tous les élèves gardent exactement le même classement avant et après « harmonisation »… que ce soit entre classes d’un même collège ou entres collèges ;
  • Le seul effet de la transformation et que tous les champs disciplinaires ont après une valeur centrée sur 100 avec un écart type de 10.

Mais surtout elle ne change rien à l’ordre pour les notes : le 1234ème élève avant la fonction d’harmonisation sera toujours 1234ème

Rappelons-le : la formule de l’harmonisation est la suivante :

Lire la suite

Peut-on laisser depuis des années de nombreuses erreurs de calcul dans Affelnet sans les corriger ?

Ces erreurs ont plusieurs effets en rendant l’affectation un peu plus aléatoire, et sont généralement complexes à démontrer. Elles sont explicitées dans l’article Le processus complet d’affectation – les calculs.

Trois d’entre elles sont facilement explicables :

  • 1ère erreur : dans près de 60% des cas, deux élèves avec la même moyenne annuelle dans une matière auront un nombre de points différents.
  • 2ème erreur : Les notes ne rapportent pas entre 0 et 4800 points. Le socle non plus, et le total ne peut jamais atteindre 9600 points.
  • 3ème erreur : La documentation qui met en avant la fonction d’harmonisation amène faussement les parents à penser que l’algorithme va leur offrir un traitement « personnalisé ».
Lire la suite