2020/06/06 – Libération – A Paris, l’appli Affelnet laisse près de 700 élèves de troisième sur le carreau

Le collège fini, les élèves de troisième peuvent souffler. Sauf ceux qui ne savent toujours pas où ils seront scolarisés à la rentrée. Avant la fin du mois de juin, ils devaient inscrire sur Affelnet (le «Parcoursup» des collégiens) la liste des huit à dix lycées qu’ils espéraient intégrer au mois de septembre. Mais à Paris, 668 jeunes ont découvert qu’aucun de leurs souhaits n’avait été validé à l’issue du premier tour. Ils ont jusqu’à ce mardi midi pour formuler de nouveaux vœux. Problème : il reste seulement 97 places non demandées.

Lire la suite