Corriger, revoir et homogénéiser des différentes déclinaisons locales d’Affelnet National

Affelnet doit être corrigé et refondu et pour améliorer l’information à destination des parents et la compréhension qu’en ont les enseignants et les Personnels de Direction (perdir). Les parents doivent être mieux informés de leurs droits, et de leurs possibilités de recours.

De plus, une vraie réflexion pour l’homogénéité des différentes déclinaisons locales d’Affelnet National doit être engagée. Tant pour permettre de garantir que l’affectation se fasse partout sur les mêmes bases , pour que tous les élèves aient le même nombre de choix (« vœux »), mais aussi pour qu’un élève garde les mêmes droits lorsqu’il change d’académie.

En effet, il apparait que :

Lire la suite

Mieux associer les rectorats et les responsables locaux

Il est absolument nécessaire que les responsables locaux (Mairies, Conseils) et les associations de Parents d’élèves soit mieux écoutées lors des choix d’ouvertures de classe.

Il ne faut pas non plus oublier que les 2 grosses fédérations FCPE et PEEP sont souvent poussives et n’ont pas de véritable représentativité : plus des 2/3 des parents sont dans des associations indépendantes ou ne votent pas aux élections des établissements !

Ainsi, à Paris, en 2019-2020 :

OrganisationNbre de suffrages
1er degré
Nbre de suffrages
2nd degré
Nb sièges 1er degré Nb sièges 2nd degré Total sièges % Total sièges
Assos locales, Listes de parents, Listes d’unions5770078433700351405160,38%
F.C.P.E.25242224061587661224833,51%
P.E.E.P.435978511981443425,10%
U.N.A.A.P.E.1264236626681,01%
Total général8856538336554711626709100,00%
Pour rappel :
le nombre de votants dans le premier degré était de 206472 votants. 55,65 % des parents du 1er degré ne sont donc pas représentés ;
le nombre de votants dans le second degré était de 220849 votants. 81,78 % des parents du 2nd degré ne sont donc pas représentés.

La représentativité de ces instances est en perte de vitesse, en même temps que leur discours se radicalisent et deviennent de plus en plus orientés politiquement. C’est mon avis personnel, c’est un autre débat, mais il est un fait indéniable : la représentativité des grosses associations est en chute libre, et il est temps que le Rectorat écoute les Associations locales, les Listes de parents et les Listes d’unions.


Sources : rectorat de Paris. Vous pouvez télécharger le détail ici :

Vous trouverez aussi ces documents sur notre page Les autres documents distribués par les rectorats et le ministère.