Affelnet : Non-dit#1 : le nombre de points de Note Affelnet dans une matière ne représente pas du tout l’effort de l’élève

Le nombre de points de Note Affelnet dans une matière ne représente pas du tout l’effort de l’élève : une Note Affelnet non-harmonisée de 13 peut être donnée à un élève ayant 10 de moyenne alors qu’un élève ayant 11 de moyenne pourra avoir avoir une Note Affelnet non-harmonisée de 9,5.

Cela dépend de s’il est stable sur l’année ou s’il progresse.

Le découpage de plages de notes ne garantit pas une traduction juste des résultats. Un élève ayant une moyenne supérieure peut avoir moins de points. C’est une erreur majeure à corriger.

Une bonne solution serait là encore d’avoir huit plages, et de rejeter à la fin la minoration des notes excellentes si le ministère veut perdurer dans cette voie qui nous semble injuste. Cela ne changerait pas le principe de l’erreur, mais en atténuerait les effets.

Lire la suite

Affelnet : Non-dit#2 : Les points Affelnet ne représentent pas la moyenne des notes

On constate que pour un grand nombre de moyennes annuelles, le nombre de points Affelnet est plus ou moins aléatoire, en tout cas pas du tout prévisible et direct. Cette information n’a jamais été donnée aux parents. Là encore, c’est lié au nombre de plages insuffisant : il en faudrait au moins 8.

Ainsi, dans 57,81% des cas, la note Affelnet qui sanctionne l’année scolaire d’un élève  est mathématiquement juste, mais inférieure à celle qu’elle serait avec des notes différentes donnant la même moyenne. En pratique, seules 11,25% des notes Affelnet traduisent directement la moyenne de l’élève.

Pour le reste, dans 65,14% des cas l’élève a une note Affelnet inférieure à celle qu’il aurait pu avoir avec la même moyenne mais des notes différentes. Cela vient des plages de seuil mal choisies.

Une bonne solution serait d’avoir huit plages, et de rejeter à la fin la minoration des notes excellentes si le ministère veut perdurer dans cette voie qui nous semble injuste.

Lire la suite

Affelnet : Non-dit#3 : dans Affelnet, on a 2 fois plus de points en étant bon en EPS qu’en Maths.

Démonstration :

Du fait de ses paramètres « moyenne » et « écart type », la fonction d’harmonisation induit un traitement particulier pour chaque champ disciplinaire.

A cause de cela, Affelnet favorise l’EPS et les Arts au détriment du Français et surtout des Maths.

Souvenez-vous de la formule de la fonction d’harmonisation :

Comme on divise par EcPPCP, c’est-à-dire l’écart type des pré-points pour ce champ disciplinaire dans tout Paris, le résultat dépend de l’écart-type. Intéressons-nous aux écarts-type (valeurs 2019-2020) :

MatièreEcart type
ARTS2,12194087
EPS2,10334432
FRAN3,33518621
HG3,20821303
LV3,10302027
MATHS3,95465331
SCIE2,76653871

N’importe quel mathématicien vous le confirmera : diviser par l’écart-type, comme c’est fait ici, cela a de GROS effet de bord : le premier, c’est que les matières où l’écart type est plus petit rapportent plus de points que celles où l’écart-type est grand (nous verrons le second effet de bord un peu plus tard) … Et donc on regardera avec intérêt le graphe suivant qui donne les points supplémentaires ajoutés à la note Affelnet lorsque la moyenne annuelle d’un champ disciplinaire passe de 9,9 à 10,1

Lire la suite

Affelnet : Non-dit#4 : les matières ont des coefficients

Sans qu’on l’on en soit vraiment informé, Affelnet définit des coefficients selon les matières. Ainsi, il apparait que la Physique Chimie vaut 3,75 fois moins dans Affelnet que les Maths, et 3 fois moins que l’EPS.

Ces coefficients n’ont aucun lien avec le DNB, qui lui aussi fournit pourtant une évaluation de l’élève. Laquelle croire ? Celle d’Affelnet est beaucoup plus cruelle, que ce soit pour les élèves ou pour les enseignants dont le coefficient n’est que de 1,33 (SVT, Technologie ou Physique Chimie) comparé au 5 des Mathématiques et du Français.

Les coefficients dont nous parlons ici sont ceux de la voie GT. Pour la voie Pro, selon la formation demandée, toutes les matières n’ont pas forcément le même poids dans le barème total. Le principe reste toutefois identique en voie GT et en voie Pro.

Démonstration :

Lire la suite