2021/10/14 – Pour des raisons dogmatiques, le Conseil de Paris refuse d’interpeler le ministre sur #Affelnet

Le 14/10/2021, lors du Conseil de Paris, la Conseillère Valérie Montandon, a émis un vœu qui correspond exactement à deux de nos demandes :

  • Saisir le Ministère de l’Éducation afin d’obtenir la garantie d’une transparence totale sur le fonctionnement d’Affelnet, qui sera rendue possible au moyen d’un site web national d’information, de simulation et de saisie des vœux ;
  • Demander au Rectorat la publication en open-data de l’ensemble des résultats (anonymisés) des années précédentes.

Contre toute attente, reniant sa parole du 09/03/2021, l’exécutif s’est positionné contre ce vœu.

Vous trouverez ci dessous :

  • La vidéo de l’interpellation et de la réponse de M. Patrick Bloche ;
  • Le verbatim de cet échange
  • Le texte du vœu :

La vidéo de l’interpellation et de la réponse de M. Patrick Bloche

Le verbatim de l’échange :

Mme la Présidente de séance :

« Nous examinons le veux 95, relatif à la réforme Affelnet, et je donne la parole à Valérie MONTANDON pour le groupe changer Paris. »

Mme Valérie MONTANDON :

« Oui merci madame la Maire.

Mes chers collègues, depuis la mise en place de la réforme Affelnet – qui est le logiciel d’affectation des élèves au lycée – depuis donc 2008 ce logiciel a rencontré de nombreux dysfonctionnements ; et d’ailleurs la dernière réforme qui a été mise en place par le gouvernement en 2020, s’est faite d’une manière brutale et non concertée.

D’ailleurs, cela avait soulevé un véritable débat au sein de notre Conseil de Paris en mars dernier où la quasi-totalité des groupes avait déposé des veux qui avaient tous été adoptés – le nôtre y compris : celui que le Groupe Changer Paris avait déposé avec mes collègues François-Marie DIDIER et aussi Inès De RAGUENEL avait été adopté.

Ce que j’en déduis c’est que le gouvernement n’a pas du tout pris en compte les inquiétudes que nous avions soulevé collectivement au Conseil de Paris, bien au contraire, il a continué et avancer sans prendre en compte ni la préoccupation des parents d’élèves ni celle d’ailleurs des associations du corps enseignant mais aussi donc des élus du conseil de Paris.

La nouvelle réforme a fait preuve encore de dysfonctionnement puisque dans le centre de Paris, il y a eu beaucoup d’affectations qui n’ont pas été faites – notamment aussi dans le 8e arrondissement dans plusieurs lycées – le centre aussi, beaucoup de déceptions de la part des élèves – et je trouve qu’il est vraiment impératif que nous arrivions à trouver un équilibre entre la nécessité de soutenir les élèves boursiers mais aussi de récompenser le fruit du travail scolaire de tous les élèves. Il y a des pistes de réflexion à continuer à explorer comme par exemple changer les bonus ou encore la carte scolaire.

C’est pour cela que nous déposons aujourd’hui ce vœu afin de demander à la mairie de Paris de saisir le ministre de l’Éducation afin d’obtenir la garantie d’une transparence totale sur le fonctionnement d’Affelnet qui sera rendue possible le moyen d’un site web national d’information de simulation et de saisie des vœux et enfin que aussi la Maire de Paris demande au rectorat la publication en Open Data de l’ensemble des résultats – bien sûr anonymisés – des années précédentes. »

Mme la Présidente de séance :

« Merci. Je vous remercie, pour vous répondre Patrick BLOCHE a la parole. »

M. Patrick BLOCHE :

« Nous avons eu l’occasion d’évoquer cette réforme du système Affelnet – qui ne saurait justifier d’ailleurs ce qui se passait auparavant avec des problèmes, très important de non-affectation d’un nombre croissant d’élèves année après année. Bon pour être d’une grande honnêteté intellectuelle, je ne fais quasiment pas l’objet d’interpellation sur la mise en œuvre de cette réforme en cette rentrée, ce qu’il n’était pas le cas et même le contraire l’année dernière.

Le Conseil de Paris par le vote d’un certain nombre de vœux a été amené à exprimer sa position à l’égard de la réforme Affelnet, dans une démarche critique. Mais néanmoins je ne saurais approuver et donner un avis favorable à votre vœu car votre vœu est basé sur un critère qui n’est pas celui auquel nous pensons spontanément à la gauche de cet hémicycle quand nous évoquons la réforme Affelnet, puisque vous évoquez le critère de méritocratie qui selon vous serait insuffisamment pris en compte dans cette réforme Affelnet. La méritocratie pour nous n’est pas un critère de politique éducative, ce qui caractérise la politique éducative de cette majorité municipale, c’est la mixité sociale pour la réussite de tous les élèves et c’est la raison pour laquelle évidemment je ne peux donner qu’un avis défavorable. »

Mme la Présidente de séance :

« Je vous remercie, je mets donc au vote le vœu 95 du Groupe Changer Paris – je comprends qu’il est maintenu – avec un avis défavorable de l’exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s’abstient ?

Il est rejeté. »

Le texte du vœu :

2 réflexions au sujet de « 2021/10/14 – Pour des raisons dogmatiques, le Conseil de Paris refuse d’interpeler le ministre sur #Affelnet »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s