… or les plus faibles ont déjà moins de choix.

Dans Affelnet, avec le système de seuils, et même si la documentation officielle indique le contraire, les élèves scolairement défavorisés ont un panel de choix bien inférieur aux autres. Or il est malheureusement très souvent constaté qu’un élève scolairement défavorisé l’est aussi socialement.

Comme nous l’indiquons dans l’article Que représente le seuil des lycées dans Affelnet ?, il est nécessaire d’équilibrer les choix de lycées donnés aux parents. Il faut que le choix donné à chaque parent intègre des lycées très attractifs, moyennement attractifs et moins attractifs qui soient tous atteignables par l’élève, quelque soit son niveau scolaire ou social (à titre d’exemple vous pouvez parcourir Pourquoi la carte des Secteurs Affelnet Paris 2020-2021 était un leurre).

La mise en place d’une affectation basée sur la règle des trois-tiers permet de compense ce défaut de choix. Lire Il faut mettre en place la règle des trois-tiers qui atteint l’objectif de mixité sociale et scolaire.

Argumentation :

Pour illustrer cela, prenons l’exemple d’un élève passant en 2nde GT. Il dispose hors tous les bonus de 6000 à 8100 points [Voir Note 1] .

Un élève scolairement favorisé pourra réellement exprimer 10 vœux parmi 15-20 lycées proposés, alors qu’un élève beaucoup moins favorisé, beaucoup moins aidé, beaucoup moins assisté et de niveau scolaire plus faible ne disposera concrètement que 2 ou 3 vœux sur les 10 qu’Affelnet lui permet : tous les autres lycées seront hors de sa portée avant même la publication de la circulaire académique. C’est l’effet des seuils nécessaires pour entrer dans les lycées.

Le cas des boursiers est un peu différent, puisqu’ils sont gérés à part, lors d’un tour préliminaire (voir Les tours d’Affelnet). Mais, pour les boursiers scolairement défavorisés, le plafonnement des taux ne permet même pas de leur garantir un choix, il faudrait pour cela Remplacer le bonus boursier par un bonus social progressif et non plafonné).


[Note 1] Contrairement à ce qu’indique la documentation nationale Affelnet, un élève ne peut pas avoir entre 0 et 9600 points. Lire à ce sujet Contre-vérité d’Affelnet#1 : Les notes ne rapportent pas entre 0 et 4800 points. Le socle non plus. :

  • Par ses notes, un élève peut obtenir entre 2700 et 3300 points maximum (3296 cette année) : le minimum est environ un élève ayant une moyenne générale de 9 (à moins il ne passe pas), le maximum est un élève ayant plus de 15 de moyenne dans toutes les matières pour tous les trimestres ; La plage de points des notes est de 700 points
  • Par le socle entre 3300 et 4800.

Donc une plage de 6000 à 8100 points et une amplitude de (8100 – 6000) = 2100 points, où les notes comptent donc pour 2,5 fois le socle (notes : 28%, socle 72%).

Une réflexion au sujet de « … or les plus faibles ont déjà moins de choix. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s