Affelnet : Le processus complet d’affectation – faire ses choix

Affelnet en quelques mots :

  • sa finalité est avant tout de gérer le stock d’élèves (comme on gère les stocks dans l’entrepôt d’un GAFAM, nous le démontrerons dans Quelle est la VRAIE finalité d’Affelnet ? Gérer des stocks d’élèves…) (alors que ce devrait être un logiciel respectant l’humain, comme nous le monterons- dans Modifier le système, pour redonner sa place à l’humain) ;
  • sa modalité est de réduire les coûts, car les Dotations Horaires Globales (DHG) sont en baisse systématique, en regroupant les élèves dans des pôles de lycées, en utilisant au mieux le leurre que sont les EIE (lire Que sont les EIE (enseignement inter-établissement) ?) ;
  • finalement, Affelnet n’est rien d’autre qu’une opération de classement (tri) où prenant en compte avant tout des bonus (les géographiques comptent le plus en général) auxquels s’ajoutent des points représentant le travail de l’élève pour donner une impression de méritocratie (mais Affelnet calcule mal, ou plutôt pas comme c’est indiqué, nous le démontrons [voir Note 1] ).

Toute le processus est encadré par un calendrier assez complexe (voir Le calendrier Affelnet réel type).

Le début du 1er tour (ou Tour principal)

Affelnet est un système dans le quel les élèves font des choix (le MENJS dit « des vœux ») pour être affectés dans tel ou tel lycée professionnel ou GT. Faire le choix de ses lycées est une procédure assez encadrée :

  • Vous devez formuler un certain nombre de vœux ; attention, ce nombre de vœux dépend de votre académie, et certains aspects de cette non stabilité nous semblent peu assis juridiquement (lire Une rupture d’égalité dans le nombre de vœux possibles ?).
  • Si vous ne saisissez pas de vœux, l’établissement utilise un vœu de recensement relatif à cette situation, pour annuler votre affectation tout en vous entrant dans les statistiques. Autant dire que vous ne risquez pas de voir un lycée public, mais comme vous obtiendrez votre « vœu » de non affectation vous entrerez dans la statistique des « Affectés au 1er tour sur la base de leur 1er choix ».
  • Qu’est-ce qu’un « vœu » :
    • En voie GT, un vœu [voir Note 2] = un lycée ;
    • En voie Pro, un vœu = l’intitulé de la formation + 1 établissement ;
    • Vous pouvez alterner des vœux de 2de GT et des vœux en voie professionnelle ;
  • Quand vous êtes orienté en voie GT, vous pouvez en faire de trois types de choix:
    • des « vœux simples », c’est à dire des vœux pour un lycée ;
    • des vœux pour des recrutements particuliers (voyez l’article Les formations à Recrutement particulier – Hors PAM. Attention, pour les recrutements particuliers, il y a à chaque fois un traitement particulier, et un calendrier particulier. Attention aussi : les recrutements particuliers se font sur dossier. Pour qu’Affelnet puisse les repérer dans vos fiches de vœux, il faudra qu’ils soient indiqués en 1er vœu (ou en 2 premiers si vous avez 2 dossiers, etc.) ;
    • des vœux pour des formations en voie Pro ;
  • Quand vous êtes orienté en voie Pro, vous pouvez en faire de deux types de choix
    • des « vœux simples », c’est à dire l’intitulé de la formation + 1 établissement ;
    • des vœux de CAP ;
  • Dans certaines académies, en voie GT, le dernier vœu saisi est obligatoirement le vœu générique du lycée de secteur (en cas de multi-secteurs, des vœux correspondant à toutes les 2des GT des établissements concernés) ;
  • Ce recensement des vœux se fait maintenant en général sur le Téléservice Affectation (TSA). Une fiche de vœux format papier peut cependant être maintenue pour les familles éloignées du numérique ou ne souhaitant pas  utiliser ce service.

Nationalement, Affelnet est souvent une formalité pour les élèves : dans de nombreux cas, il n’y a qu’un seul lycée possible en fonction du lieu de résidence. L’affectation sera alors assez immédiate, ce sera le « lycée de secteur ». En revanche, dans tous les autres cas (les cas des grandes villes par exemple), Affelnet a pour effet de faire apparaitre une nouvelle notion, le seuil d’entrée en lycée : c’est ne nombre de points qu’avait le dernier élève affecté dans le lycée (voir Que représente le seuil des lycées dans Affelnet ?).

Dans le cas où le choix va plus loin que le « lycée de secteur », pour faire ce choix les parents auront à disposition :

  • Une documentation remise par le rectorat de leur académie ou au pire en ligne ;
  • Les avis et conseils des associations de parents d’élèves, des amis, des parents passés précédemment ;
  • Les avis de l’équipe pédagogique et des personnels de direction du collège ;
  • Les journées portes ouvertes des lycées, qui sont intéressantes surtout en Pro, qui ont l’inconvénient d’être très chronophages, mais qui permettent à l’élève de se faire une idée et plus s’impliquer (voir notre article Les journées portes ouvertes sur les sites Onisep et CIO)
  • La presse qui fournit des tableaux de classement des lycées ;
  • Le ministère de l’éducation (MENJS) qui fournit des IVALS.

Cette documentation est bien insuffisante dès qu’il y a plusieurs lycées possibles, puisqu’alors il y a forcément concurrence entre élèves dans l’affectation. Affelnet étant basé sur des choix, il serait nécessaire que ces choix puissent être éclairés et sans erreur (lire Un site web national : point d’entrée unique Affelnet). Pour l’instant, cela reste de la responsabilités des parents de s’informer, de tout comprendre des règles d’Affelnet, de ses subtilités, etc. C’est pour cela qu’en attendant ce site, nous vous donnons de nombreux conseils sur la manière de remplir votre fiche de « vœux » : lire notre article Les bonnes stratégies Affelnet.

Surtout, faites attention au calendrier : il recèle des dates pièges qui peuvent s’appliquer à vous si :

  • vous êtes intéressé par une formation à recrutement particulier ;
  • la décision d’orientation rendue par le conseil de classe du 3ème trimestre ne vous satisfaisait pas ;
  • vous avez changé d’adresse, déménagé dans l’année ou êtes parents séparés ou divorcés.

Dans ces cas lisez notre article Les 4 dates cruciales habituellement non précisées.

Il faut noter que les langues, les enseignements optionnels et les spécialités ne sont pas prises en compte dans la procédure d’affectation, même si de notre point de vue ce serait assez simple à faire (lire Mettre en place un simulateur d’affectation pour les parents)

  • Il vous faut donc veiller à formuler des choix d’établissement proposant les langues et les enseignements optionnels étudiés en collège ;
  • Idem pour les spécialités que vous envisagez en première. : réfléchissez-y dès maintenant, il serait regrettable d’être affecté dans un lycée ne proposant pas votre spécialité préférée.
  • Lorsque le lycée d’affectation ne propose pas une spécialité particulière, il sera possible sous certaines conditions, de la suivre dans le cadre d’un enseignement inter-établissements, c’est-à-dire d’un enseignement ouvert dans un lycée à destination de plusieurs autres. Mais en pratique cette possibilité n’est pas du tout garantie, lisez Que sont les EIE (enseignement inter-établissement) ?).

Une fois l’orientation validée et les différentes commissions d’appel passées (on les trouvera dans Le calendrier d’Affelnet), les choix déposés par les parents seront étudiés par l’algorithme, qui pourra enfin entrer en scène. Une petite main lance alors le logiciel :

  • Le logiciel calcule les points de l’élève lors d’une procédure très critiquable que nous décrivons en détail dans l’article Le processus complet d’affectation – les calculs. Cette procédure combine les points liés aux notes, les points liés au socle de compétences et les bonus, et défavorise nombre d’élèves en calculant étrangement leur nombre de points ;
  • Le logiciel examine tous les choix simultanément pour que chaque élève ait son meilleur vœu en fonction de son barème. C’est un des aspects de l’algorithme utilisé, mais qui nous semble plutôt mal choisi (lire Il faut revoir le modèle algorithmique). Prenez en compte que selon même la documentation officielle :
    • Un choix mal classé n’est pas un choix perdu : un élève peut obtenir le lycée X classé en 8e choix si son nombre de points (note + socle + bonus) est plus élevé que celui d’un autre élève qui aurait classé ce lycée en 1er choix ;
    • Il est important de hiérarchiser les choix car l’algorithme ne donne qu’une seule réponse « Affecté ». Si le barème de votre enfant lui permet d’être affecté sur son 2e choix, il ne pourra pas être affecté dans les lycées demandés en 3e, 4e ou autres choix postérieurs.

Mathématiquement, le « coût » d’Affelnet est en {\displaystyle \textstyle O(n^{2})}, donc d’après nos estimations, sur Paris, avec 50 lycées et 15000 élèves, l’ensemble de la procédure prend moins de 20 minutes avec un PC de bureau et un serveur MySQL moyenne gamme (bien qu’ayant réussi à obtenir le code par décision de justice après recours auprès de CADA, nous n’avons pas encore saisi les 15000 dossiers parisiens, ce n’est donc qu’une estimation, voir notre article Le code source d’Affelnet).

Les derniers jours du 1er tour (ou Tour principal)

Et là se terminera à peu près le 1er TOUR AFFELNET (ou Tour principal). En pratique on sera un des derniers jours de juin (ou premier jours de juillet après la réforme des rythmes scolaires). L’IA-DASEN chargé des lycées et de la liaison avec l’Enseignement Supérieur réunira des proviseurs, des directeurs de CIO et des représentants de parents d’élèves. Tout cet aréopage commentera les résultats et les transmettra aux chefs d’établissements (collèges et lycées).

Ce n’est que 3 jours plus tard environ que les parents seront prévenus, ce délai permettant en pratique auxdits chefs d’établissement de faire transpirer quelques résultats à bas bruit.

Les résultats sont donc connus dès cette date mais pas encore diffusés aux parents. Ils seront tout d’abord remis aux élèves.

Ce seront donc les seconds à être prévenus, juste à la fin de la dernière épreuve du DNB, au moment de leur sortie du collège. Le principal ou un adjoint remettra à chaque élève présent le document d’affectation lui disant qu’il est affecté dans le lycée XXX ou non-affecté. Brutalement, alors que cet enfant se demandera encore comment il a réussi la dernière épreuve de son premier examen national, il découvrira s’il est affecté ou non, s’il va dans le même lycée que ses camarades, et si l’affectation correspond à sa vraie demande. Ce moment est souvent l’occasion de crises de larmes terribles et injustifiables.

Si votre enfant est affecté, bravo : votre expérience avec Affelnet s’arrête là. Enfin à un détail près : il est crucial d’inscrire au plus vite votre enfant dans son lycée d’affectation.

Il faudra donc penser à ce qu’un parent au moins reste sur l’académie début juillet pour procéder au plus vite (délai de quelques jours) à l’inscription, qui peut se faire soit en présentiel avec du papier, soit via internet, soit les deux. Pour ces inscriptions un dossier COMPLET vous sera demandé à chaque fois. Enfin, là, on sort d’Affelnet.

Bien sûr, si vous pensez que votre enfant a été mal affecté, vous pouvez souhaiter enclencher un recours (lisez attentivement notre page Pas content : faire un recours). Mais sachez que si beaucoup en ont parlé, peu sont allé au bout, et encore moins ont réussi.

Si votre enfant n’est pas affecté, il est automatiquement qualifié pour le 2ème tour. N’oubliez pas de repousser votre départ en vacances au moins après le 8 juillet, voire après le 14 juillet qui est une date qui offre plus de sécurité.

Le 2ème tour (ou Tour suivant d’affectation n°1)

Le second tour ne concerne que les élèves qui ont été non-affectés à l’issue du 1er Tour. Globalement cela fonctionne comme le premier tour, sauf que la liste des lycées proposés est réduite à ceux où il reste de la place. Donc il y en a beaucoup moins, et toutes les places dans des lycées attractifs ont disparu. En général un certains nombre de bonus géographiques sont alors désactivés de manière à choisir dans toute la liste des lycées proposés pour ce second tour.

Les délais aussi sont beaucoup plus courts, puisque la décision de non affectation est rendue aux alentours du 1er juillet, et que les Rectorats ferment pour vacances en général le 13 juillet au soir. En général le 2ème tour se tient donc aux alentours du 7 juillet, de manière à ce que les parents puissent procéder à l’inscription avant le 13.

L’inscription au lycée

L’inscription au lycée où vous êtes affecté est primordiale. Si vous n’y procédez pas dans le délai qui vous a été donné, personne ne vous attendra. La place sera déclarée vacante et le proviseur aura l’obligation de la faire remonter comme telle au Rectorat. Hâtez-vous donc !


[Note 1] : L’algorithme est défaillant, émaillé de nombreuses erreurs : les plages de notes sont en nombre trop faible, la fonction d’harmonisation n’harmonise rien, la conjonction des deux entraine que des élèves avec une meilleure moyenne peuvent avoir moins de points que d’autres... toute la partie calcul des points est à revoir. Par ailleurs, la documentation fournie aux parents décrit autre chose que la réalité. Nous vous présenterons donc plus tard ces pages sur Les contre vérités que l’on laisse perdurer, puis Les dangers de cette algorithmique et enfin nous vous indiquons Ce que l’on ne vous dit pas sur Affelnet.

[Note 2] : Le rectorat appelle ce choix des « vœux ». Mais peut-on vraiment parler de vœu (étymologiquement lié à « vouloir ») quand on a choisir sans avoir les informations nécessaires ?

Une réflexion au sujet de « Affelnet : Le processus complet d’affectation – faire ses choix »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s