Affelnet : Danger#2 : la fonction d’harmonisation harmonise des plages de notes, ce qui pénalise les moins bons élèves

La fonction d’harmonisation d’Affelnet n’harmonise pas des notes mais des plages de notes, qui ne donnent pas autant de points les unes que les autres. Vu que la plage supérieure est celle qui rapporte le moins de points, les plus forts se retrouvent proches des moyens. Cela a pour effet d’éloigner encore plus les élèves les plus faibles des seuils d’admission et d’en faire des non affectés en puissance.

Démonstration :

Remémorez-vous la page Comment marche la fonction d’harmonisation ?. Ce sont les « pré-points » qui sont passés champ par champ dans la fonction d’harmonisation :

Où :

  • Points = Points Affelnet pour l’année pour un champ
  • PPACP = pré-points pour l’année pour ce champ
  • MoyPPCP = moyenne des pré-points pour ce champ de tout Paris
  • EcPPCP = écart type des pré-points pour ce champ de tout Paris

C’est assez simple à vérifier, il suffit de prendre une fiche barème : l’analyse permet de constater que l’on harmonise les plages de notes.

Le problème vient de ce que ces plages de notes ne sont pas homogènes, puisque pour 5 points d’amplitude de plage, on a trois plages qui rapportent 5 points (0 à 15, 5 à 10, 10 à 15) et une 3 points seulement (15 à 20).

Cela a pour effet de rapprocher les élèves avec les meilleures notes de la moyenne, et d’éloigner les moins bons : pour illustrer cela, prenons 3 élèves qui ont 9, 12 et 20 dans une moyenne trimestrielle :

  • au premier, la plage de note correspondant à son 9 lui donnera 8 points ;
  • au second, la plage de note correspondant à son 12 lui donnera 13 points ;
  • au troisième, la plage de note correspondant à son 20 lui donnera 16 points ;

1er effet :

On voit tout de suite le problème : l’élève à 9 de moyenne est à 5 points Affelnet du second, l’élève à 20 seulement à 3. Donc, l’élève faible est éloigné de la moyenne.

2ème effet :

Comme de toutes façons les notes seront compensées par des bonus, certains meilleurs élèves peuvent atteindre les plafonds de notes (c’est le cas cette année à Paris où des lycées ont un seuil minimum d’admission supérieur au maximum atteignable, grâce aux bonus…). Ce ne sera jamais le cas des plus faibles, qui se retrouvent ainsi doublement pénalisés.

Note :

A noter que l’on aurait pu faire l’inverse – harmonisation des notes puis plages de notes harmonisées – mais cela ne fonctionne pas non plus. Il ne faut donc pas enchaîner ces deux fonctions sans les redéfinir (et faire des tests.)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s