Revoir la communication avec les non-affectés

Il faut respecter les humains. Il faut respecter les élèves malchanceux. Car être non affecté, cela ne veut pas dire que l’on était un très mauvais élève (et même dans ce cas une telle brimade serait inacceptable). Etre non affecté, ce n’est pas non plus avoir le malheur de parents incapables de remplir une fiche de « vœux » incohérente.

Etre non affecté, c’est avant tout une question de malchance, car c’est lié avant tout à un problème d’offre et de demande, principalement lié à une offre beaucoup trop juste.

Il y a un énorme effort de communication à faire dans le document Résultat de l’affectation (et ceux similaires des tours suivants) :

  • Pour tous, il devrait intégrer la fiche barème Affelnet avec tous les détails de points ;
  • Pour les non-affectés, Affelnet ayant déjà fonctionné, il devrait contenir directement la liste des établissements du 2nd tour.

Argumentation :

Un élève malchanceux, c’est un élève qui n’a pas d’affectation au tout début juillet. Ce n’est pas forcément un élève qui n’a pas de bons résultats, c’est juste un élève dont la fiche de vœux n’a pas franchi l’écueil du 1er tour. A cela, de nombreuses raisons possibles autres que les notes, comme un changement d’adresse, une fiche emplie de vœux incohérents non correctement vérifiée par un principal ou un professeur principal…

C’est avant tout lié avant tout à un problème d’offre et de demande, principalement lié à une offre beaucoup trop juste (lire Les non-affectés algorithmiques : une multitude de cas et D’où viennent les non affectés ? D’un déséquilibre offre ↔ demande.)

Cet élève recevra une copie de sa fiche de vœu (si vous voulez voir un exemple de ce que l’administration sait faire de pire, de plus sec : la page web annonçant à un élève que tous ses vœux sont refusés ), où chacun de ses vœux sera complété par la mention « Refusé ».

Cette copie sera accompagnée d’un court texte de consignes essentielles, expliquant comment procéder à l’inscription dans le lycée proposé : en l’occurrence aucun. Tout à la fin, quelques paragraphes dans un style totalement impersonnel expliqueront que l’élève non-affecté doit se renseigner sur le site académique pour voir quels lycées il peut demander au deuxième tour.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s