Il faut mettre en place la règle des trois-tiers qui atteint l’objectif de mixité sociale et scolaire

Qu’est-ce que la règle des trois-tiers ?

La règle des trois tiers est une idée simple, et nous allons le montrer efficace.

Nous allons définir un indicateur, composé du barème des élèves (notes + socle de compétences), auquel on ajoute les bonus sociaux et les bonus médicaux [voir Note 1], et donc hors autres bonus comme les bonus liés à la formation ou au contexte géographique. Nous le nommerons « Indicateur de niveau rétabli ».

Cet Indicateur de niveau rétabli est ainsi un indicateur du niveau scolaire de l’élève, qui bénéficie de ses bonus intrinsèques, ceux qui corrigent ses handicaps.

La règle des trois-tiers se alors définit simplement : le principe est de réserver dans chaque lycée les places disponibles en séparant les élèves en trois catégories selon l' »Indicateur de niveau rétabli » :

  • 1/3 des places pour les élèves ayant les plus hauts indicateurs (Groupe 1),
  • 1/3 des places pour les élèves ayant les plus bas indicateurs (Groupe 3),
  • 1/3 des places pour les autres élèves (Groupe 2) n’étant ni du Groupe 1 ni du Groupe 3.,

Démonstration de l’atteinte des mixités

Bien évidemment il n’y aura pas à faire grand chose pour démontrer la mixité scolaire : vu que l’on prend à même proportion de très bons élèves, de bons élèves et des élèves à soutenir, alors on aura bien le panachage demandé.

Pour la mixité sociale, c’est à peu près aussi simple. Constatons d’abord qu’il n’y a a pas de corrélation absolue entre niveau social et niveau scolaire : dans les familles modestes il y a aussi de bons élèves, et dans des familles aisées il y aussi des élèves à soutenir. Par ailleurs, notre « Indicateur de niveau rétabli » corrige les handicaps sociaux, permettant aux élèves de dépasser les déterminismes liés à la catégorie sociale de leurs parents.

Bien entendu, ce fonctionnement est fondamentalement lié à la mise en place préalable d’un bonus social progressif et surtout non plafonné [voir Note 2].

Précautions à la mise en œuvre

La première chose à faire est de commencer par vérifier qu’il n’y aura pas de non-affectés structurels (comme cela s’est produit à Paris en 2019-2020, où il manquait 250 places) : cela intervient quand il y a plus d’élèves à affecter que de places disponibles. Cet indicateur étant connu assez tôt, il faut ouvrir les divisions nécessaire pour qu’au moins l’affectation soit comptablement possible (lire Les non-affectés structurels : une transgression de toutes les règles administratives, et une négation du simple respect dû aux élèves.).

La seconde – absolument nécessaire – est de s’assurer que les proviseurs de lycée jouent le jeu, et remontent au rectorat des indicateurs prouvant que la règle des trois-tiers est bien appliquée classe par classe. Et que l’on n’a pas regroupé les élèves par classe en fonction de leur groupe.

La troisième, nécessaire pour la réussite scolaire, et que chaque établissement ait une quantité de classes de 1ère Générale à juste proportion du nombre de classes de seconde GT (il faut tenir compte des élèves partant en classes technologiques ST2S, STAV, STD2A, STI2D, STHR, STL, STMG et S2TMD).

Points d’attention

Il y a une contrainte technique importante : l’ordre de traitement des trois Groupes. Si l’on se contente de traiter un Groupe après l’autre, le dernier Groupe traité sera celui qui souffrira des non-affectés.

Il est donc nécessaire d’ouvrir une réflexion sur ce point, et sur une manière de respecter TOUS les élèves.


[Note 1] : lire L’invraisemblable nombre de bonus Affelnet en France, tellement inégalitaire.

[Note 2] : lire Remplacer le bonus boursier par un bonus social progressif et non plafonné.

4 réflexions au sujet de « Il faut mettre en place la règle des trois-tiers qui atteint l’objectif de mixité sociale et scolaire »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s